L'Algérie met en place son compte satellite du tourisme

Selon un communiqué de presse de l'OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), l'Algérie a accueilli le premier atelier de statistiques régionales du tourisme au cours du mois de février 2017. Le programme a pour objet de faciliter l’élaboration de statistiques du tourisme conformes aux normes des Nations Unies à l’échelon régional et de mettre progressivement en œuvre le projet de compte satellite du tourisme. S’étalant sur trois ans, de 2017 à 2019, il est composé de plusieurs ateliers de renforcement des capacités s’adressant à des fonctionnaires d’administrations nationales du tourisme, de bureaux nationaux de statistiques, de banques centrales et d’offices de l’immigration.

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a saisi cette occasion pour louer les efforts réalisés par le Ministère algérien du tourisme en vue de situer cette activité au cœur des politiques de développement économique du pays et pour rappeler l’importance des statistiques du tourisme dans le développement du secteur.

« Les statistiques sont essentielles puisqu’elles fondent la formulation de politiques touristiques efficaces, fort nécessaires dans une région où ce secteur a un immense potentiel » a affirmé M. Rifai. De son côté, le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelouahab Nouri, a affirmé la nécessité de consolider la coopération entre l'Algérie et l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), en vue de tirer profit de " son expérience pionnière" en matière de restructuration, de qualification et de formation.

Dans les dernières décennies, l’OMT a particulièrement travaillé sur la mesure de l’impact du tourisme au moyen de données statistiques. Le compte satellite du tourisme est l’un des piliers de cette approche.

En marge de l’atelier, le Secrétaire général a tenu des réunions bilatérales avec des autorités gouvernementales, dont S.E. Abdelmalek Sellal, le Premier Ministre de la République démocratique et populaire d’Algérie. Leurs conversations ont porté sur le potentiel du tourisme en Algérie et la nécessité de développer le capital humain. Le Premier Ministre a salué la déclaration, par les Nations Unies, de 2017 comme Année internationale du tourisme durable pour le développement et confirmé que son pays partageait la même vision, notamment au regard du développement du tourisme durable qui peut aider les nations à atteindre des objectifs communs en matière de durabilité économique, environnementale et culturelle. M. Rifai s’est longuement entretenu avec S.E. Abdelouahab Nouri, le Ministre de l’aménagement du territoire, du tourisme et de l’artisanat, sur le grand potentiel du pays en matière de tourisme et sur l’assistance technique que l’OMT peut fournir à l’Algérie.

« L’Algérie s’est véritablement engagée à créer un tourisme plus concurrentiel et durable, ce secteur pouvant devenir un pilier de l’économie algérienne et un instrument de diversification et de croissance solidaire » a-t-il précisé. 

La multiplication des liaisons aériennes du pays a fait l’objet des éloges du Secrétaire général qui s’est également réjoui du soutien que l’Algérie apporte à la Tunisie. « Nous saluons le soutien que l’Algérie a offert à la Tunisie par le truchement de visiteurs y réalisant des séjours prolongés accompagnés de dépenses touristiques conséquentes. La solidarité est la meilleure façon de faire face à la crise et de contribuer à la reprise » a-t-il précisé.

Il est à signaler que pour relancer le tourisme en Algérie, surtout en cette conjoncture où l’Etat oeuvre à diversifier l’économie, 1.600 projets d'hôtels totalisant plus de 200.000 lits sont agréés au niveau du ministère, dont 584 projets d'une capacité de plus de 70.000 lits sont en cours de réalisation et la plupart seront mis en exploitation prochainement. En plus, 65 établissements hôteliers publics, dont la plupart a été construite durant les années 70, bénéficient d’un programme de réhabilitation et de modernisation.

Les multiples pistes de collaboration entre l'OMT et l'Algérie dévoilent, certes, la grande volonté des autorités à développer le tourisme comme axe de diversification de l'économie algérienne. Cependant, ce développement ne peut se faire d'une manière anarchique et précipitée selon le Ministre Abdelouahab Nouri.

 

 

Rédacteur: 
La rédaction

Comments (0)

Leave a comment

L'Algérie met en place son compte satellite du tourisme | Tourismview

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.