Projet Booster : AccorHotels se prépare à la transformation

Le projet « Booster » entrera en vigueur à partir du 01 juillet 2017. C’était une année avant, plus précisément le 12 juillet 2016, quand AccorHotels a lancé l’étude d’un projet lui permettant d’atteindre une nouvelle étape dans sa transformation en filialisant HotelInvest, c’est-à-dire en créant une structure juridique distincte. A terme, la majorité du capital de HotelInvest serait ouverte  à des investisseurs sur le long terme. Par ailleurs, AccorHotels (HotelServices) garderait le management de tous les hôtels HotelInvest.

Le projet s’étale sur 2 étapes principales : La première consiste à créer une entité juridique indépendante HOTELINVEST alors que la deuxième étape porte sur l’ouverture de cette entité aux investisseurs externes y compris les investisseurs institutionnels.  

Lors d’une réunion du comité de management les 10 et 11 janvier 2017 sur le thème de transformation, environ 220 responsables ont été informés et concertés sur la démarche entreprise par le groupe. Selon Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor « HotelInvest s’appellera désormais AccorInvest car il faut garder le nom Accor dans la société. Ensuite, nous avons besoin d’assurer les ouvertures et les rénovations afin de rester un groupe fort. Pour ça, l’ouverture d’AccorInvest à des actionnaires extérieurs permettra de lever les recettes d’environ 3,5 milliards d’euros immédiatement voire de 6,5 à 10 milliards d’euros en 5 ans ».

Les autres groupes hôteliers l’ont tous fait. AccorInvest ne sera pas coté en bourse, donc quasiment aucun risque d’OPA (Offre Publique d’Achat faite sur la bourse) de groupes chinois ou autres. Accor choisira lui-même ses actionnaires. La collaboration entre Hotelservices et AccorInvest sera régie par un Contrat de Management, soit 1 contrat par hôtel.

Voici un schéma qui explique bien les nouvelles relations : Dans la nouvelle organisation, le directeur d’hôtel est rattaché à AccorInvest via un Asset Manager (qui contrôlera la gestion). Le directeur d’hôtel sera néanmoins en relation directe avec son Dom (Directeur d’opérations management d’Hotelservices, anciennement DOP) qui sera à sa disposition pour le conseiller et l’assister afin atteindre ses objectifs (surtout pour les objectifs financiers et la gestion budgétaire). Il est important de souligner que durant les 7 premières années AccorInvest travaillera exclusivement avec les hôtels Accor, il ne pourra acquérir aucune autre marque. 

Cette démarche contribuera aussi à renforcer le climat de confiance au sein du groupe, entre les directeurs des différentes unités hôtelières quelque soit leur standing. C’est un projet qui permet d’engager, à pied d’égalité, tous les directeurs d’hôtels à un Sofitel comme à un Ibis. « Avec Booster, ceux qui ont un poste aujourd’hui, auront un poste demain » rajoute Bazin. Ce qui signifie que ce projet n’entraînera aucun programme de départs volontaires ou un plan social pour le groupe. 

Enfin, Booster sera effectif le 1er juillet 2017.  Le projet concernera 967 hôtels en filiales basés dans 27 pays à l’exclusion de 93 hôtels en joint Ventures dans 10 pays. Environ 400 hôtels en France sont concernés. Une compagne de communication intensive au profit des actionnaires et des employés sera lancée, notamment une  «Hotline » pour répondre aux questions sur booster - « Le contrat de management pour les nuls ».

Rédacteur: 
M. Kacem

Comments (0)

Leave a comment

Projet Booster : AccorHotels se prépare à la transformation | Tourismview

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.