USA: les caprices de Trump menacent le tourisme américain

Les interdictions des voyages décrétées par Donald Trump ont induit des effets négatifs sur le tourisme américain. Selon une étude de ForwardKeys réalisée au mois de février 2017, les réservations en provenance des 7 pays concernés par cette interdiction (Iraq, Syrie, Iran, Libye, Somalie, Soudan et Yémen) a chuté de 80% entre le 28 Janvier et le 4 février 2017 en comparaison par rapport à la même période en 2016.

Ce phénomène s’est confirmé par une augmentation moyenne de 12% au niveau des annulations quotidiennes des réservations. Il est important de signaler qu’une légère reprise a été constatée entre le 03 et 04 février  suite au blocage de la décision présidentielle par le juge James Robart.

Cette décision qui a été entreprise unilatéralement par Trump n’a pas impacté uniquement les réservations découlant des 7 pays mais elle a entraîné une tendance baissière au niveau de plusieurs marchés y compris les marchés européens et asiatiques. En effet, une baisse de 6.5% des réservations envers les USA a été constatée sur la période mentionnée en comparaison à la même période de 2016. 

Le moyen orient est le marché le plus impacté avec une glissade de 37.5% des réservations, poursuivi par l’Asie Pacifique (-14%) et l’Europe de l’Ouest (-13.6%). L’Afrique a enregistré, quant à elle un recul de 6.1%. Cette décision surprenante a frappé en plein fouet le tourisme américain qui, sur une période restreinte a subi une hémorragie spectaculaire des arrivées et des réservations. Le graphique suivant démontre clairement que les réservations comptabilisées le 27 Janvier comparées à celles décomptées le 04 février ont sanctionné une baisse généralisée. 

Pour les 7 pays concernés par la mesure d’interdiction ont accusé une baisse passant de -10.4% au 27 janvier à -14.7% au 4 février.

Les professionnels du tourisme américain aussi bien que les compagnies aériennes n’ont pas caché leur inquiétude de l’attitude du président américain D. Trump surtout qu’ils n’ont pas été concertés en amont de l’annonce de telles mesures.

D’un autre côté, il est primordial de souligner que ces restrictions sont contradictoires avec le code du tourisme éthique puisqu’elles portent atteinte à la liberté des voyages. D’ailleurs, les Nations unies et son organe pour tourisme (OMT) ont critiqué la décision de Trump à plusieurs reprises en la considérant comme « discriminatoire ».

Rédacteur: 
la rédaction

Comments (0)

Leave a comment

USA: les caprices de Trump menacent le tourisme américain | Tourismview

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.